[Poésie] : les fables

Publié le par La classe de Frédéric SCHMITT

Nous associons immédiatement Jean de La Fontaine à sa principale œuvre : Les fables. Il y en a 243 au total, publiées dans quatre tomes différents, en 1668, 1678 et 1679. Les fables de La Fontaine les plus connues sont :

 

 

S’il est aujourd’hui l’auteur de fables le plus connu, ce n’est pas pour autant lui qui a inventé ce genre littéraire. La fable est une forme de récit utilisée depuis l’Antiquité. En revanche c’est lui qui lui redonne ses titres de noblesse au XVIIe siècle.

Le premier recueil de La Fontaine est destiné au fils du roi Louis XIV, le Grand Dauphin. Il a une fonction pédagogique : ces petites histoires sont destinées à éduquer le fils du roi. En outre, les fables de La Fontaine sont particulièrement proche de la poésie. Effectivement, avant lui, c’était la prose qui était utilisée et elle donnait un aspect peu attrayant à la fable. La Fontaine donne donc un nouveau style poétique à la fable.

Qu’est-ce qu’une fable ?

Une fable est une histoire courte, écrite en vers, qui contient une morale généralement explicite. Elle met en scène des personnages fictifs dans une histoire d’apparence naïve, mais qui est en réalité symbolise la vraie vie. Chez La Fontaine, ces personnages peuvent être des animaux ou des objets personnifiés* ou encore des hommes. Quoi qu’il en soit, ils incarnent totalement un trait de caractère déterminé afin d’être universellement reconnus par les lecteurs. Les personnages sont définis par une nature profonde contre laquelle ils ne peuvent pas lutter.

* Une chose personnifiée est une chose qui a des caractéristiques humaines. Ici, ce sont les animaux qui savent parler.


 

Comment lire une fable ?

Lorsqu’on entame la lecture d’une fable, on sait déjà qu’une morale nous attend en bas de la page, si ce n’est pas dès la première ligne ! L’essence même de la fable est de faire réfléchir le lecteur grâce à la mise en scène de personnages identifiables. Ils ont une personnalité immuable, c’est-à-dire que l’agneau sera, dans une même histoire, uniquement gentil et innocent tandis que le loup sera hypocrite et cruel par exemple.

Les détails de l’histoire permettent de s’y projeter facilement, ce qui rend la lecture accessible aux enfants. Jean de La Fontaine le disait lui-même, les enfants doivent s’instruire, et pour cela rien n’est plus utile que la fable ! Selon lui,  » On ne saurait s’accoutumer de trop bonne heure à la sagesse et à la vertu« . Cela implique donc que le devoir des artistes est d’éduquer les hommes dès leur plus jeune âge. Ainsi, tout lecteur doit avoir tiré une leçon de la lecture d’une fable, sans quoi le travail de l’écrivain resterait inachevé.

Une critique de son siècle

À travers la rédaction de ses fables, Jean de La Fontaine fait une critique de son époque. Ses œuvres, quelles qu’elles soient, sont un moyen pour lui de s’engager pour ou contre une cause. Par exemple, il écrit Élégie aux nymphes de Vaux (1661) pour défendre son protecteur Nicolas Fouquet, qui est alors en disgrâce auprès du roi. Dans certaines de ses fables, La Fontaine fait une critique de la Monarchie absolue qui règne et menace parfois l’équilibre du pays. Il dénonce également la militarisation croissante ou le développement accru de l’économie aux dépends de la morale religieuse.

Par conséquent, on peut définir La Fontaine comme un écrivain engagé. Il dénonce la politique de son temps mais s’engage aussi dans le monde littéraire. Dans la querelle des Anciens et des Modernes, il prit parti pour les Anciens, c’est-à-dire ceux qui prônaient une écriture esthétiquement classique, héritée de l’Antiquité. C’est d’ailleurs cette même Antiquité qui établit la fable comme un modèle fondamentalement instructif.

Qui est Jean de La Fontaine ?

Jean de La Fontaine est né le 8 Juillet 1621 à Château-Thierry, un village de l’Aisne. À l’âge de 15 ans, il part finir ses études à Paris et s’oriente vers le droit pour finalement devenir « avocat en la cour de Parlement ». Son goût de l’écriture est déjà développé et il publie sa première œuvre, une pièce de théâtre intitulée l’Eunuque, en 1654. Bien qu’elle soit publiée anonymement, elle connait un grand succès. C’est le début d’une longue carrière pour cet amoureux des belles lettres.

En 1647, il épouse Marie Héricart et en 1653 nait leur fils unique, Charles. Il occupe la fonction de Maître des Eaux et Forêts de 1652 à 1670, tout en écrivant à partir de 1663. Lorsqu’il se consacrera à sa carrière d’écrivain, Jean de La Fontaine devra trouver protection auprès de plusieurs mécènes. Il deviendra le protégé de différentes personnalités dont la plus célèbre sera le surintendant des Finances, Nicolas Fouquet. En effet à l’époque, les artistes étaient dépendants des mécènes car il n’existait pas de droits d’auteurs pour les rémunérer. Ils devaient donc trouver des bienfaiteurs qui acceptaient de leur verser une pension afin de vivre de leur art. C’est ce qui a permis à la Fontaine de vivre de son écriture…

 

 

De toutes les œuvres de La Fontaine, ce sont définitivement ses fables qui ont connu le plus grand succès, fulgurant et immédiat. Cependant, notre auteur a également signé des romans, pièces de théâtre ou encore des contes. La Fontaine s’est essayé à une multitude de genres, rendant son oeuvre particulièrement diverse pour l’époque. Mais malgré son écriture de qualité, il doit attendre 1684 pour entrer à l’Académie Française. Il meurt le 13 Avril 1695 à Paris et laisse derrière lui une œuvre qui traversera les siècles.

Pour les 3 semaines à venir, je te propose de choisir une fable de ton choix parmi celles proposées dans le fichier suivant. Il n'y a pas que des fables de Jean de la Fontaine, mais tu découvriras aussi d'autres œuvres d'autres fabulistes plus contemporains, plus récents.

Comme d'habitude, elles sont classées en 4 niveaux de difficulté.

Choisis en une qui correspond à ton niveau et qui te plait.

Recopie la soigneusement en respectant l'orthographe et la présentation dans ton cahier de poésie. Ensuite, réalise une illustration. Et enfin, commence à la mémoriser.

Je commencerai à interroger à partir du 3 février 2022.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article