[Projet scientifique ] : accueillir un blob en classe

Publié le par La classe de Frédéric SCHMITT

A partir du 28 mars, les CM1A vont accueillir en classe un BLOB.

En effet, notre classe a été sélectionnée par le CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) pour participer à un projet de sciences participatives de très grande envergure.

L'enthousiasme mais aussi la curiosité, voire une légère inquiétude se sont fait ressentir à l'annonce de cette nouvelle.

Immédiatement, nous nous sommes posés un tas de questions sur ce blob  :

  • Qu'est-ce qu'un blob ?
  • Où vit-il ? Quelles sont ses origines ?
  • A quoi ressemble-t-il ? 
  • Quels sont ses besoins ? Mange-t-il ? De quoi se nourrit-il ?
  • Se déplace-t-il ? Si oui, comment et à quelle vitesse ?
  • Peut-il mourir ? Si oui, comment ? Que déteste-t-il ?
  • Est-il dangereux ?
  • Peut-il se reproduire ? Si oui, comment ? Possède-t-il un/des organe(s) sexuel(s) ?

Pour répondre à ces premières questions et pour nous rassurer, nous avons effectué des recherches documentaires sur le site du CNRS en consultant ces pages :

 

 

[Projet scientifique ] : accueillir un blob en classe
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour Frédéric ! Salut les copains,<br /> Comme je suis à la maison et plutôt en forme j'ai eu le temps de rechercher sur internet beaucoup de renseignements sur les blobs. Je suis tombée sur une information de dernière minute un peu inquiétante: le coronavirus peut contaminer les blobs. Les scientifiques qui l'ont découvert ont manipulé plusieurs spécimens malades. Quelques jours après, ils ont observé un étrange phénomène: le blanc de leurs yeux a pris la couleur du blob qu'ils avaient étudié de trop près. On ne sait pas encore si cela est définitif ou si ça va partir. Mais ils n'ont pas été contaminés à leur tour par le covid-19. Faites attention à vous!<br /> A bientôt<br /> Chiara
Répondre
L
Léna propose de réaliser un test Covid au blob avant de se lancer dans son étude. Il ne reste plus qu'à trouver son nez pour y introduire le coton tige !<br /> <br /> Matéo propose de le vacciner.<br /> <br /> Alexandre propose de commander des lunettes de protection.<br /> <br /> Oscar préfère donc utiliser un télescope plutôt qu'un microscope afin de garder ses distances.<br /> <br /> Charly apportera son scaphandre de spationaute.<br /> <br /> Chiara m'a proposé de le plonger dans du gel hydroalcoolique dans lequel nagent déjà ses poissons d'avril. <br /> <br />